Une phrase d’une conscience détachée du monde

​Prendre la tangente dans la nature, et puis, se forger dans le noir d’une mort de vie quasi tout étouffante pour faire une sieste dans l’entre-espace et faire des louanges de sa liberté de choix presque non-limitée, et… prendre la plume pour écrire – créer une réalité à contre-tout, un contre-tout. Une création totale.

C’était une nuit comme un état d’âme…

C’était une nuit. Plus sombre qu’un normal manque d’une lumière révélatrice d’une Lune trop pâle et sans un pouvoir. Et pourtant, une couleur qui tirait sur le noir plutôt cachant un mystère qu’un vide d’âme dangereux et sans aucun espoir d’en sortir. Un lieu peu élairé, néanmoins avec une luminosité intérieure qui ne se permettait…

Des impressions nocturnes

Faire apparaître une page Et donner un souffle à un rêve… Des impressions trop valables et durables, Trop tactiles dans leur portée de main… Sous les mains, sous une main très précise, Dans les creux de laquelle il existe tout un monde… Te echo de menos.

Une pincée de plans pour l’an 2017 :

Mieux gérer… mon esprit et mon corps dans la pratique du yoga. Quand j’aurai donné du calm à mes pensées, l’harmoie sera établie automatiquement. Sortir de… mes idées fixes et de mes interprétations du monde trop stables. Il n’y a pas de solutions… ça arrive, ou non ! Perdre… un peu plus de temps pour…

Noël à Bolesławiec

Quoi qu’on dise, Noël dans ma ville natale, à Bolesławiec, est une situation spéciale. La tradition reste la même que dans toute la Pologne, les moeurs et les vouex réalisés de la même façon, la table couverte de la même manière, l’église sonne normalement, et pourtant une chose est différente : Bolesławiec, située dans le…

patchwork de la liberté

En toute sincérité, il n’y a que la liberté et ses branches immanentes… tout commence toujours avec un rêve qui, une fois la nuit finie, fait s’acharner la main de quelqu’un et sa plume à exprimer/réaliser ce rêve obsédant et ainsi… gagner la vie d’un pauvre écrivain, jour après jour, des thés et yerbas, des…

Un sadhu tout comme les autres

Avec une allure quasi magique d’un aspect stupéfiant, corpulente, un peu hercule, dans une posture très solide, il attire les gens. Pour la plupart – les voyageurs ignorant la réalité indienne de ce métier du professional yogi ou sadhu, fake sadhu – pour être plus précis. Toute son apparence doit est hallucinante, alléchante et attirante…

un citron d’amour

un sous-verre un porte-encens un thé vert deux crêpes à mi-mangées trois croissants rongés des lettres dans une e-lettre des bougies un drap de lit un coussin un rideau deux pomplemousses et trois tranches de citron quelques photos une pierre noire cinq fleurs dans des pots de fleurs quelques livres un souvenir écrit sur une…

La liberté, la philosophie, ma grand-mère – commençons par le début

C’est l’encre qui doit couler dans notre sang. – Proverbe amazigh Des pays, des continents, des guerres et une valeur commune – la liberté d’expression, de penser, de cultiver ses moeurs, ses croyances, sa façon de vie – bref, la liberté d’être un homme (ou une femme) heureux (-se) sur sa terre, son patrimoine. Une…